Voir la version complète Eldolifin

Eldolifin

Imprimer Document!
S'inscrire - Rechercher de 155.000+ Dissertations

Catégorie: Divers

Soumis par: Roi 07 mars 2012

Mots: 15657 | Pages: 63

...

ouiller dans la poussière ! » |

|L’homme ne répondit rien, accoutumé à ces admirations qui étaient une douleur et presque un reproche pour lui. |

|La jeune femme reprit : « IL faut que je les embrasse ! Oh ! comme je voudrais en avoir un, celui-là, le tout- petit. » |

|Et sautant de la voiture, elle courut aux enfants… » |

|Page : 78 (ligne : 32(41) |

Questions

- Pourquoi la jeune femme est- elle descendue de sa voiture ?

- Qu’est-ce qu’elle va faire ?

- Qui est cet homme assis à côté d’elle ? Pourquoi est-il silencieux ?

- Inviter les apprenants à lire la nouvelle et à répondre au test de compréhension proposé.

2- Proposer aux groupes d’élèves de faire des recherches sur :

- La biographie de Guy De Maupassant.

- La région de la Normandie en France.

- La vie à la campagne.

▪ Les travaux agricoles.

▪ Les animaux domestiques

▪ Les cultures, les outils agricoles utilisés, les fleurs, les oiseaux etc.

- L’adoption.

Remarque : La lecture de la nouvelle se fera en dehors de la classe ainsi que la réalisation du test de compréhension. (Voir la séance suivante)

DeuxiÈme sÉance

Objectifs

- Contrôler la compréhension globale de la nouvelle.

- Présenter les travaux de recherche des élèves.

Démarche

- Réaliser le test de compréhension suivant :

Test de compréhension

1-Où se passe l’histoire et quand les faits se sont-ils déroulés ?

Barre ce qui est faux :

L’histoire se passe

- En ville

-A la campagne

Les événements ont lieu :

-En une année

-En 18 ans

-En plus que 20 ans.

2-Qui raconte ?

Les faits sont racontés par

- Charles Tuvache.

- Jean Vallin.

- un narrateur qui semble tout savoir sur les personnages.

3- Les Tuvache sont :

- les cousins des Vallin

-les voisins des Vallin

-les amis des Vallin

4- .Mame Hubières veut adopter un enfant

- Chez les Tuvache

- Chez les Vallin.

- Chez les Tuvache ou les Vallin.

5- Les Hubières ont adopté un enfant.

-L’enfant s’appelle Jean.

-L’enfant s’appelle Charlot.

6-La famille Vallin a abandonné son enfant en échange

- d’une somme d’argent

- d’une somme d’argent et d’une rente mensuelle.

7- Après l’adoption, l’enfant est revenu chez lui

- plusieurs fois

- une seule fois.

- trois fois

8- Le retour de Jean a fait :

- Le bonheur de Charlot

- Le malheur de Charlot

9- A la fin du récit, Charlot

- continue à vivre avec sa famille.

- abandonne sa famille.

10- Donne un autre titre à la nouvelle.

( Corrections et justifications par le retour au texte.

II- Faire présenter (de manière brève) quelques travaux de recherche réalisés par les élèves.

( Commentaires et auto- critique

TroisiÈme sÉance

Explication d’un passage.

Support : Extrait pages : 77-78 (Du début du récit jusqu’à « Elle s’appelait Mme Henri D’Hubières »)

Objectifs :

1- Identifier le cadre spatio- temporel, les personnages et l’idée globale du texte.

2- Dégager la structure du passage (constituée de deux parties).

Déroulement :

- Situer le passage

- Préciser son type : Récit intégrant une description et des répliques.

- Dégager sa structure :

1- Premier volet : Présentation et description de la vie misérable de deux familles paysannes ( (Situation d’équilibre)

❖ Repérer les reprises anaphoriques et leur signification :

( « les deux chaumières », « les deux paysans », « les deux portes », « les deux aînés », « les deux cadets », « les deux mères », « les deux pères », « deux demeures » ..)

❖ Comprendre que les reprises anaphoriques reflètent une certaine similitude entre les deux familles, une harmonie complète (voire même une symbiose totale.)

« Les deux distinguaient à peine leurs produits dans le tas »l : 10 page : 77.

Conclure que :

L’apparition des D’Hubières va modifier l’équilibre initial du récit et va instaurer une transformation imminente.

2- Deuxième volet : Récit intégrant des répliques. Apparition des D’Hubières (situation de transformation)

- Rendre compte de l’intérêt que porte Mme d’Hubières aux enfants des paysans. . « Oh ! Regarde, Henri, ce tas d’enfants ! ...comme je voudrais en avoir un, celui-là, le tout petit. » l : 35-40 p : 78

- Inviter les apprenants à relever :

- L’aspect caricatural du personnage.

- L’ironie du narrateur.

Voici quelques questions susceptibles d’aider les élèves dans leur recherche des idées essentielles du texte.

1- « Les deux familles paysannes vivaient péniblement », en quoi consistent leurs difficultés ?

2- En quoi se ressemblent-elles et en quoi sont-elles différentes,

3- Mr et Mme D’Hubières proviennent-ils du même milieu social que les paysans ?

4- Pourquoi la dame s’est-elle arrêtée devant les chaumières ?

5- Son mari est-il surpris de son comportement ? Pourquoi ?

6- Relevez le comique dans la situation, dans les propos des personnages et celles du narrateur.

Consigne d’écriture

Réécrivez les deux premiers paragraphes du passage en remplaçant « Les deux chaumières » par : Les deux villas…

QuatriÈme sÉance

Etude du cadre spatio-temporel.

Objectifs

- Etudier le du cadre spatio - temporel.

- Mettre en évidence les changements opérés au niveau des événements, au niveau du cadre temporel et des sentiments des personnages.

Supports

La nouvelle

- Grille lacunaire fournie la séance précédente.

Démarche proposée

I- Questions

-Voici des questions susceptibles d’aider les élèves à chercher les informations requises dans le texte pour remplir la grille.

1- Où vivent les deux familles paysannes ?

2- Comment vivent-elles ?

3- Quel événement a bouleversé leur vie?

4- La visite des D’Hubières fut au mois d’août, à quoi ce mois réfère-il?

5- Pour quelles raisons le conflit s’est-il instauré entre les deux familles?

6- Qu’est-ce qui a provoqué la fureur des Tuvache ?

7- Après combien d’années Jean Vallin est revenu à sa famille d ‘origine ? Pourquoi est-il revenu à votre avis ?

8- Quel changement est opéré au niveau du comportement de Charlot en revoyant Jean ? A-t-il raison ?

II- Faire remplir collectivement la grille.

|Indication |Indication |EVENEMENTS |Page |

|de Temps |de Lieu | | |

| | | | |

|« du matin au soir »l:5 |« Près d’une petite ville des|1- Présentation des deux familles : les Tuvache et les Vallin | |

|« à sept heure, le matin, |bains de Rolleport» En |(cadre social - nombre d’enfants- activités - mode de vie |P : 77 |

|à midi, à six heure le |Normandie. |etc.) | |

|soir » l : 19-20 | | | |

|« un après-midi du mois | |2-L’arrivée des D’Hubières au champ. | |

|d’août » l : 32 |« Devant les deux | |P : 78 |

| |chaumières » ligne : 33. | | |

| | |3- Les D’Hubières en visite chez les Tuvache | |

| | | | |

| |« la demeure des paysans » | |pp : 78-79 |

| |ligne : 57 | | |

| | | | |

| | | | |

|« un matin » l : 55 | | | |

| | | | |

| | | | |

| | | | |

| | |4- La proposition de l’adoption adressée aux Tuvache. | |

| | |5-Le refus de l’adoption et le chagrin de la visiteuse. | |

| | | | |

| |« Les Vallin étaient à | | |

| |table… » | |P : 80 |

| |ligne : 105 | | |

| | |6- Les D’Hubières en visite chez les Vallin. | |

| | |7-L’adoption (procédure et témoins) | |

|« pendant des années et | |8- Le conflit et les querelles entre les | |

|encore des années, ce fut | |Tuvache et les Vallin suite à l’adoption. |P : 81 |

|ainsi chaque jour »l : | | | |

|148-149 | | | |

|«Il prenait vingt et un | « à la seconde |9- Le retour de Jean Vallin après vingt ans d’absence. | |

|ans » l : 164 |maison »l igne168 | |P : 82 |

| |«dans la masure des Vallin » | | |

| |ligne : 169 | | |

|« le soir, au souper… » | Chez les Tuvache |10- La jalousie et la colère de Charlot | |

|l : 186 |« Sa chaumière » ligne : 184 |revoyant Jean. | |

| | | |P : 82 |

| | |11- Le chagrin de la mère Tuvache face aux reproches de | |

| | |Charlot. | |

|« Il disparut dans la |« Aut’part »l : 212 |12- L’abandon ou le départ de Charlot. | |

|nuit » l : 218 | | |P : 83 |

Conclusion :

Remarquer que dans la nouvelle tout est ramené vers la fin et que l’écoulement du temps a modifié les comportements et les valeurs du personnage de Charlot.

Consigne d’écriture

Décrivez la demeure des Tuvache et celle des D’Hubières et n’oubliez pas d’employer des mots et des expressions de localisation.

CinquiÈme sÉance

Structure de la nouvelle

Objectifs

➢ Retracer le schéma narratif de la nouvelle.

➢ Prendre conscience du renversement de la situation et des valeurs à la fin du récit.

Supports - La nouvelle.

- Une Grille à remplir (fournie la séance précédente)

| |Evénements |Réactions/ Sentiments |Référence |

|Situation initiale. | | | |

|Situation intermédiaire. | |Charlot valorisé / Jean dévalorisé | |

|Situation finale. | | | |

Repères

1-Situation initiale :

• Du début jusqu’à « Je m’y ferai bien tous les jours » l.31 - p.78

Présentation des personnages (milieu social- mode de vie …) ( Situation d’équilibre

( La pauvreté des deux familles n’est pas un obstacle face à l’existence d’une certaine harmonie naturelle entre elles. (Ressemblance presque parfaite entre les Tuvache et les Vallin/ Insouciance)

2- Situation intermédiaire :

a)- Première partie

• De « par un après-midi du mois d’août » p.78. jusqu’à « elle s’appelait Mme D’Hubières » p. 78

( La stratégie suivie par Mme Hubières pour adopter un enfant chez les paysans.

b)- Deuxième partie :

• de « un matin, en arrivant.. » p.78 jusqu’à « prendre un enfant comme ça ! ». p.80 – l. 96.

( L’échec de la première tentative d’adoption chez les Tuvache.

• de « Alors Mme D’Hubières ... » p.80 jusqu’à « leur refus. »p.81

( L’adoption de Jean Vallin.

c)- Troisième partie :

• de « On n’entendit plus du tout.. » p81.jusqu’à « on ne l’avait pas vendu.»p.81

( Le départ de l’enfant et le déclenchement d’un conflit entre les deux voisins.

====> Situations de transformation

3- Situation finale :

• La fin : pp. 82-83

- Le retour de Jean Vallin après vingt ans d’absence.

- Le départ de Charles Tuvache (ou l’abandon.)

====> Dénouement

Conclusion

Remarquer que le dénouement est dramatique et que la fin peut constituer une nouvelle situation de transformation, un nouveau déséquilibre.

Consigne d’écriture

Imaginer la réaction des Tuvache après le départ de leur fils. Dites comment sont devenus leurs rapports avec les Vallin.

SixiÈme sÉance

Explication d’un passage

Support : Extrait pp.82 – 83 de « Les Vallin vivotaient …jusqu’à la fin du récit »

Objectif : Exploiter la situation finale du récit pour expliciter l’évolution des personnages et le changement des valeurs.

Démarche

▪ S’arrêter sur le changement opéré à la fin du récit :

- Changement d’attitudes, de valeurs, de situation.

▪ Présenter la fin comme un nouveau déséquilibre qui s’instaure à la place d’un ancien équilibre (qui a duré vingt ans.)

▪ Remarquer l’accélération du rythme des événements exprimée par l’emploi du passé simple. (La situation finale se déroule uniquement pendant une journée « un matin » l:164 « le soir » l : 186 « la nuit » l : 218.)

▪ Mettre en évidence l ‘opposition entre les deux plans peints dans le passage :

- Ce qui se passe chez les Vallin

- Ce qui se passe chez les Tuvache

▪ Rappel de l’exposé sur :

| |Chez les Vallin |Chez les Tuvache |

|1-Cadre temporel |-Un matin –pendant la matinée. |-Le soir - La nuit |

|2-Evénements |- Le retour du fils adopté. |-La rébellion du fils et sa décision de |

| | |partir. |

| |-La joie et la grande émotion( euphorie|- « malheur » « malheureux », |

| |et fierté : « effarés » « émoi » |« douleur », « pleurait » « gémit » |

|3-Sentiments des |« embrassa » « tremblant » |insultes : « niants » Colère « coléreux »|

|personnages | |« atterés » « larmoyant" |

| | |( ébranlement des liens sentimentaux et |

| | |familiaux.. |

Conclusion

- Le bonheur des Vallin a fait le malheur des Tuvache.

- La vérité n’est pas unique elle est relative. (Ce que les parents croient être une source de fierté s’avère une niaiserie et une injustice pour le fils.)

Consigne d’écriture

Imaginez le dialogue qui aurait eu lieu entre Charlot et Jean s’ils s’étaient rencontrés ce jour - là.( Jeu de rôles.

SeptiÈme sÉance

Etude des personnages

Objectifs

❖ Etudier les rapports entre les personnages.

❖ Comprendre le jeu d’opposition dans la nouvelle.

Support : Toute la nouvelle

- Grilles

Démarche proposée :

I- Rapports entre les personnages

a)-Rapports entre les deux familles (les Tuvache et les Vallin)

- Similitudes

-Différences.

|Similitudes |Différences |

|Les TUVACHE et les VALLIN |Les TUVACHE |Les Vallin |

|- Age |-Ils ont trois filles et un |-Ils ont trois garçons et une fille. |

|- Milieu social (pauvre) |garçon | |

| | | |

|- Avènement des mariages. | | |

|- // des naissances. | | |

|- Type de demeures (chaumières) | | |

|- Nombre d’enfants (quatre dans chaque famille) | | |

| | | |

|- Age des enfants « les deux aînés avaient six ans | | |

|et les deux cadets quinze mois environ » p.77 | | |

|- | | |

| |- Ils refusent d’abandonner leur fils |- Matérialistes : Ils acceptent de céder |

| |pour de l’argent. |leur enfant en échange d’une somme |

| | |d’argent. |

| |-Ils restent pauvres le long des |-Il deviennent aisés grâce à l’aide |

| |années. |financière des D’HUBIERES. |

| | |______________________ |

| |_____________________ |-L’enfant qu’ils ont fait adopter |

| |-Leur fils les a abandonnés. |(abandonné) est revenu. |

b)-Les D’Hubières

❑ Etablir le portrait de Mme et Mr D’HUBIERES

|Madame D’HUBIERES |Monsieur D’HUBIERES |

|-Jeune |Riche |

|-Riche |Passif et faible devant les caprices de |

|-Capricieuse |sa femme. |

|-Sans enfants |Malheureux |

❑ Etudier les rapports entre les D’HUBIERES et les deux familles paysannes :

- Rapport conflictuel (avec les Tuvache)

- Rapport d’intérêt commun ou de compromis (avec les Vallin)

II- Le jeu des oppositions

Etudier les oppositions entre :

a – Les personnages :

Les deux familles paysannes

- Les familles paysannes et les D’HUBIERES.

b - Les valeurs morales et matérielles des TUVACHE et des VALLIN.

Conclusion :

La nouvelle met en opposition des personnages différents coexistant dans une même société mais ayant des valeurs et des attitudes différentes.

Consigne d’écriture

Faites le portrait physique et moral de Charles Tuvache et présentez oralement ce personnage à vos camarades.

HuitiÈme sÉance

Activités lexicales

Objectif

Enrichir le vocabulaire des apprenants par des activités de repérage et de réemploi.

Exemple 1

- Repérer le changement de registre de langue dans la nouvelle.

- Rechercher les synonymes des termes familiers relevés dans le récit.

* Le registre familier utilisé dans :

- Le récit : (besognaient ; empâter ; bourrer ; la masure ; la marmaille ; les mioches ; le moutard ; le fieu etc.)

- Les répliques relatives aux paysans (Registre familier régional « cauchois »)

* Le registre soutenu utilisé dans :

- Le récit

- Les répliques relatives aux aristocrates (Les D’Hubières)

Consigne d’écriture

Réécrivez les répliques des paysans (page : 80) en utilisant le registre soutenu.

Exemple 2

• Repérer les champs lexicaux opposés de la pauvreté et la richesse.

|La pauvreté |La richesse |

|- chaumières,… terre inféconde, …la marmaille, …vivait |Une voiture |

|péniblement de soupe de pomme de terre et de grand air, |Des gâteaux, des bonbons, des sous … |

|…table vernie par cinquante ans d’usage,… assiette creuse, |Notre héritier |

|tranche de pain avec un de beurre piqué au couteau, …une |Une somme de mille francs. |

|assiette entre eux deux, restés misérables,… peiner pour |Une rente |

|nourrir…toute la lignée mangeait jusqu’à plus faim. |A leur aise |

| |La pension |

| |Une brillante voiture |

| |Une chaîne de montre en or… |

• Rédiger une description intégrant le lexique approprié :

Consigne d’écriture :

Vous avez regardé un documentaire à la télévision filmant une famille paysanne pauvre. Décrivez son mode de vie et les activités qu’elle pratique en y intégrant le lexique étudié.

NeuviÈme sÉance

I- Etude des procédés de l’écriture (et de la narration)

❖ Identifier les marques de présence du narrateur.

- La dérision ou l’ironie :

- à l’égard du mode de vie naturel (presque animal) des deux familles paysannes.

« Les deux mères distinguaient à peine leur produits dans le tas les deux pères confondaient tout à fait»

- La comparaison : les ménagères réunissaient leurs mioches pour donner la pâtée, comme des gardeurs d’oies assemblent leurs bêtes ».

- La parodie : "Tout cela vivait... de soupe, de pommes de terre et de grand air.

- L’équivoque : « la lignée mangeait jusqu’à plus faim. »

«... ses menottes qu’il agitait.. »

( Terme polysémique

- à l’égard des attitudes capricieuses de Mme D’Hubières et la passivité de son mari.

Exemple : Les répliques de Mme Dhubières : page : 78

- Le paradoxe :

« Ces admirations qui étaient une douleur… »

Le dénouement est paradoxal. (L’enfant abandonné est revenu et l’enfant gardé est parti).

- Remarquer et expliquer l’importance du dialogue :

Conclure que les personnages de la fiction parlent, s’expriment et réagissent (admiration, protestation, colère, rébellion insultes…) ce qui leur confère un statut humain. Leur histoire est une tranche de vie et leur conversation est authentique.

Consigne d’écriture :

Transformez le dialogue entre les D’Hubières et les Tuvache page : 79 au discours indirecte.

Remarque

Le contenu de cette séance peut-être intégré le long des autres séances car les procédés de l’écriture sont importants par rapport à la précision qu’ils apportent au texte et ne peuvent pas constituer une fin en soi.

DixiÈme sÉance

Travaux dirigés d’expression écrite.

Objectifs

❖ Rédiger un texte à partir de la nouvelle étudiée intégrant un dialogue ou une description.

❖ Imaginer une suite ou un déroulement différent.

❖ Exprimer un point de vue etc.)

Sujets proposés

o Exemple1:

La fermière s’était levée, toute furieuse. « Vous voulez que j’vous vendions Charlot ? Ah ! Mais non...»

Imaginez ce qui serait arrivé si elle avait dit : « oui ».

o Exemple 2 :

Quand Jean Vallin a découvert sa véritable identité, il a décidé de revoir sa vraie famille. Faites le récit et écrivez le dialogue qui a eu lieu entre sa famille adoptive et lui.

o Exemple 3

Vous avez rencontré Charles Tuvache et il vous a raconté son histoire. Il continue à exprimer sa fureur contre sa famille. Vous essayez de le convaincre que ses parents n’avaient pas tort de refuser de l’abandonner pour de l’argent. Quels arguments vous allez utiliser ?

Exemples d’arguments proposés

- On ne choisit pas ses parents.

- L’être humain n’est pas une marchandise.

- L’argent ne fait pas le bonheur.

- C’est par le travail qu’on pourrait améliorer ses conditions de vie.

Exemple de grille d’évaluation de production écrite (Sujet n° : 3)

|Pour écrire un dialogue intégrant une argumentation… |

| |l’apprenant est invité à : |+ |--- | + |

|1 |- Commencer par une introduction. | | | |

|2 |- Utiliser les guillemets au début et à la fin du dialogue. | | | |

|3 |- Introduire les répliques par des tirets. | | | |

|4 |- Utiliser les verbes introducteurs pour indiquer la personne ou le personnage qui parle. Exemple: dire,| | | |

| |demander, ajouter, expliquer… | | | |

|5 |- Citer des arguments pour convaincre de son point de vue et les étayer par des exemples. | | | |

|6 |- Introduire les arguments par des articulateurs logiques ou chronologiques tels que : Tout d’abord, En | | | |

| |plus, En outre, Puis, Ensuite, Enfin etc. | | | |

|7 |- Introduire les exemples par des connecteurs tels que : Puisque, étant donné que, en raison de, grâce | | | |

| |à, car, parce que… | | | |

|8 |- Revenir à la ligne après chaque argument. | | | |

|9 |-Terminer par une conclusion. | | | |

|10 |- Ecrire lisiblement et respecter les règles des accords syntaxiques. | | | |