Voir la version complète Le Marché Des Compotes

Le Marché Des Compotes

Imprimer Document!
S'inscrire - Rechercher de 155.000+ Dissertations

Catégorie: Le Monde du Travail

Soumis par: Amarante 26 janvier 2012

Mots: 1585 | Pages: 7

...

s en gourde pour enfants, vendues au rayon épicerie.

La gourde :

Le segment de la gourde, au rayon épicerie, tire la croissance du marché avec + 23 % en volume et + 21 % en valeur. Ce format va continuer de croître, et le marché, avec un taux de pénétration de 27 %, est loin d’être saturé.

Bien que les ventes aient enregistré une baisse en 2009 (- 3,8 %), les formats familiaux demeurent tout de même une valeur non négligeable puisqu’il s’en vend environ 22 000 t chaque année.

3- Comment se structure le marché de la compote ?

Précisez notamment quels sont les différents segments, les cibles et les marques en présence. Justifiez et illustrez vos propos en indiquant les produits concernés.

Si le poids de l’épicerie en valeur est désormais inférieur aux compotes fraîches, ce segment reste le plus important en volumes. Il est dominé par Materne en marques nationales… mais les MDD s’y sont imposées comme un acteur majeur.

On trouve des compotes dans le rayon épicerie, frais, bébé… les marques ciblent les bébés (de 4 à 12 mois), les enfants et les adultes. Chez les adultes on trouve des compotes traditionnelles et des compotes sans sucre ajouté pour les gens qui surveillent leurs poids ou pour des raisons médicales. Il existe des compotes en pot, en portion pour une personne et en format familiale.

Hero

Hero est leader sur le segment Sans Sucre Ajouté, qu’il a créé en 2000, avec, au rayon frais, une part de marché valeur de 67,1 % (soit 11,4 % sur le marché total des compotes au rayon frais), et une croissance de 12 % à l’épicerie. La marque se positionne en tant que spécialiste du fruit et confectionne des compotes proches du goût et de la texture du fruit. Le bio représente 16 % des ventes de la marque avec les Vergers Bio. Hero renforce son offre bio avec une nouvelle gamme, La Cueillette Bio, composée de deux recettes, pomme et pomme-poire. Hero adopte ainsi une position unique sur le marché bio de la grande distribution, en faisant appel à la production locale 100 % française. Côté recettes classiques, Hero enrichit son offre au rayon frais avec deux desserts de fruits inédits (pomme-raisin et pomme-mirabelle de Lorraine).

Andros

La marque leader sur le marché du frais, avec 53 % de part en valeur et 52 % en volume, n’envisage pas de nouveaux lancements pour l’année 2010. Andros a sorti en décembre 2009 une nouvelle gamme, à base de fruits et de crème, baptisée Liégeois de Fruits. Elle est composée de trois références, pomme-rhubarbe sur coulis de fraise ; pomme-ananas sur coulis de coco et pomme-châtaigne. Les produits sont commercialisés en pack de 4 pots de 100 g entre 1,90 € et 2,10 €.

Materne

La marque Pom’Potes, présente sur le marché depuis 1998, est leader sur le segment des gourdes, avec 51 % de part de marché en volume. Les gourdes enregistrent les meilleures ventes au rayon épicerie : 33 000 t, soit 38 % des ventes de compotes du rayon ambiant. Pom’Potes commercialise un nouveau format de 20 gourdes. La marque présente aussi deux nouveaux parfums : pomme-myrtille et pomme-mirabelle au format X 4. Enfin, la version bio, lancée en 2009, s’enrichit d’une nouvelle saveur avec pomme-banane. Materne est n° 1 des marques nationales au rayon épicerie avec 28 % de part de marché en volume.

Danone

Le groupe Danone a lancé deux gammes en 2009, qui enregistrent de bons résultats. Sous la marque Taillefine, le groupe a lancé Les Jardins Gourmands (7 références), sur le segment des SSA. Et sous la marque Gervais Fruipote, cinq recettes sont déclinées. Destinées aux enfants, elles contiennent une portion de fruits et une touche de produit laitier, leur apportant ainsi du calcium et de la vitamine D.

Le segment de la gourde, au rayon épicerie, tire la croissance du marché avec + 23 % en volume et + 21 % en valeur. Ce format va continuer de croître, et le marché, avec un taux de pénétration de 27 %, est loin d’être saturé.

Bien que les ventes aient enregistré une baisse en 2009 (- 3,8 %), les formats familiaux demeurent tout de même une valeur non négligeable puisqu’il s’en vend environ 22 000 t chaque année.

4- Quelles nouveautés avez-vous repérés sur ce marché ?

Les fabricants de compotes innovent de plus en plus afin de répondre à la demande des consommateurs. Leurs innovations sont de deux types :

* ils jouent soit sur la forme et le type de conditionnement,

* soit sur la qualité et la composition du produit.

Le secteur a connu un fort recul des conditionnements traditionnels de compote (conserve métallique et verre) qui sont remplacés par de nouvelles formes d’emballage plus pratiques et plus attractifs (gourdes, poches, coupelles) qui ont atteint un palier de 80% des fabrications.

Les fabricants proposent des produits de qualité sans conservateur ni colorant plus proches des fruits d’origine afin de répondre aux exigences de consommateurs (santé et bien-être)

- ANDROS

En ce moment Andros propose de nouvelles compotes sans pommes, sans colorant, sans arôme artificiel et sans conservateur => Banane / Banane-abricot / Banane-fraise.

- MATERNE

MATERNE a changé le package et les saveurs de « Ma pause fruit » afin de mieux l’adapter à sa cible prioritaire : les adultes. Elle pèse aussi 120 gr contre 90 pour les pom’potes.

5- Vous avez remarqué chez Materne que l’offre de la gamme « Ma pause fruit » a changé. Quelles sont à votre avis les raisons de cette évolution ? Qu’en pensez –vous ?

Materne a bien compris que si elle voulait élargir sa cible et toucher les adultes il fallait absolument qu’elle s’adapte à leurs besoins et leurs attentes.

D’une part il fallait vraiment différencier les gourdes pour enfants et les gourdes pour adules, c’est pourquoi elle a décidé d’utiliser un code graphique plus élaboré avec des couleurs plus neutres et un package plus sobre. D’autre part les goûts des adultes sont aussi différents et peut-être plus « goûtu ». Trois recettes sont au menu : pomme-myrtille-grenade, pomme-framboise-cranberry et pomme-rhubarbe-cranberry, et bientôt pomme-pêche-passion. Selon Materne, « Ma Pause Fruit » affiche 76 % d’intention positive d’achat et 70 % d’intention de re-consommation. Comparativement aux gourdes pour enfants, les recettes de fruits sont plus intenses, plus proches du goût du fruit et avec une texture plus épaisse.

Je pense que Materne a bien fait de jouer la carte de la différence sur la couleur et non sur la forme car la gourde permet de déguster sa compote n’importe où et n’importe quand.

6- Sur quel marque et produit aimeriez-vous travailler ? Pourquoi ?

J’aimerai travailler chez Materne car je trouve déjà que la marque a une dimension familiale, elle dégage une émotion, des sentiments et de la chaleur (Materne très proche du mot maman). De plus je suis consommatrice des produits Materne.

Les produits sont bons et variés en goût.

7- Si le poste proposé est sur cette marque, quelle(s) question(s) souhaitez-vous poser au chef de groupe qui vous recevra ?

De nouveaux goûts vont-ils être proposés ?

Combien de personnes travaillent dans l’équipe ?

Le salaire ? ;-)