Voir la version complète Les Grandes Tendances Actuelles Du Marketing

Les Grandes Tendances Actuelles Du Marketing

Imprimer Document!
S'inscrire - Rechercher de 155.000+ Dissertations

Catégorie: Sciences Economiques et Sociales

Soumis par: Bruce 25 février 2012

Mots: 2919 | Pages: 12

...

la boutique Mauboussin sur les Champs Elysées, qui met ses bijoux en valeur grâce à une fondue au chocolat accessible à tous. Pour les autres enseignes, le marketing gustatif en est plus au stade de l’expérimentation. Le fabricant d’articles de sport, Décathlon, a travaillé sur le goût de ses tubas dans le but d’améliorer le produit et de mieux satisfaire ses clients. Dans le domaine des cosmétiques également avec les rouges à lèvres : L’Oréal a sorti un nouveau gloss aux saveurs gourmandes. De plus, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ! En effet, le marketing gustatif est difficilement généralisable, car encore plus que tous les autres sens, le goût est propre à chaque individu

3) Le Marketing olfactif

Les senteurs procurent un sentiment de bien-être et peuvent fortement influencer le consommateur dans ses choix de consommation.

Auparavant oublié dans les campagnes de communication, ce sens connait une expansion récente car il nécessite des technologies sophistiquées. Chiffres à l’appui : - L’homme a la capacité de distinguer près de 4000 parfums différents. - L’ambiance olfactive est remarquée par les 2/3 des clients et 97% l’apprécient.

Le marketing olfactif est donc ainsi devenu une étape essentielle pour vendre des produits cosmétiques : l’odeur des crèmes par exemple est primordiale.

4) Le Marketing auditif

Le marketing sonore est un composant phare du marketing sensoriel, il constitue un concept assez récent.

Le client doit être en mesure d’identifier rapidement la marque grâce au marketing sonore : une musique, un jingle ou une voix doivent permettre de se différencier par rapport à la concurrence.

L’ambiance musicale sur un lieu de vente a un impact indéniable sur les dépenses, le nombre d’articles achetés et les achats d’impulsion.

5) Le Marketing visuel

La vue est le sens le plus sollicité au sein du marketing sensoriel car c’est le plus stimulé par l’environnement.

Le choix des couleurs, des formes, des décors, des éclairages pour la conception d’un produit, de l’aménagement d’un point de vente ou de la réalisation d’une campagne publicitaire constitue un facteur de succès. | |

Le consommateur a un besoin d’esthétisme, ce que l’on appelle aussi « la quête du beau ».

L’objectif du marketing visuel est de d’adapter aux exigences des clients : pour bien se vendre, un produit ou un service doit être mis en valeur. Plusieurs critères influence le choix des couleurs, des formes… comme le sexe, l’âge, la région, le niveau de vie…

La vue à un pouvoir immense sur le consommateur, c’est en effet le sens mis en valeur en premier dans les campagnes marketing.

6) Limites du Marketing sensoriel

- En fonction de notre vécu ou de notre culture, un bruit, une odeur ou un goût n’évoqueront pas les mêmes impressions.

- Ils ne conduiront pas nécessairement à l’acte d’achat.

- Chaque individu est unique.

- L’offre ne peut donc pas être véritablement personnalisée.

Pour finir, la dimension sensorielle est aujourd’hui primordiale.

C’est un véritable passage obligé pour les produits comme pour les enseignes et de plus en plus pour la communication. Le marketing sensoriel ouvre de nouvelles pistes de différenciation pour les marques et les enseignes. Il renforce l’identité du produit et de la marque et le différencie par une esthétique et un style sensoriel unique.

II- La tendance actuelle

Le secteur du e-commerce français affiche une très forte croissance avec un chiffre d’affaires qui a progressé de 31%. Voici quelques tendances qui se développent :

* L’achat en ligne : Près de 4 français sur 10 ont déjà acheté sur le web. Les plus grosses croissances proviennent du textile avec l’apparition des sites de ventes privées mais le secteur le plus important du e-commerce reste le tourisme.

* Les consommateurs ont de plus en plus confiance dans le e-commerce notamment grâce à la sécurité des paiements.

* La publicité s’intègre de mieux en mieux aux sites, celle-ci s’appuie sur les mots clés tapés sur le moteur de recherche. De plus l’affiliation se consolide, elle permet aux acteurs du commerce électronique d’augmenter les entrées possibles vers leurs sites Internet. Ces évolutions permettent des ciblages plus précis dans les campagnes de publicité en ligne : souvent par lieu (géomarketing) et par centres d’intérêts (ciblage comportemental).

* Le marketing viral : Il s’agit de faire connaitre, avec peu de moyens, une diffusion rapide et exponentielle auprès d’une population ciblée et qualifiée. Cette tendance a effet « bouche à oreille » s’appuie largement sur les réseaux sociaux actuels et la blogosphère.

III - Historique et style de Kookaï

Kookaï est une marque française de prêt-à-porter féminin créée en 1983 par Jean-Lou Tepper, Jacques Nataf et Philippe de Hesdin: des vêtements originaux pour les jeunes filles, au style décontracté et coloré mais toujours à des prix abordables. Le succès est au rendez-vous et en 1986, Kookaï démarre un réseau de franchise avec des premières boutiques à Paris.

Kookaï se développe rapidement et s'étend à l'étranger - en Europe dans un premier temps puis en Asie au début des années 90.

En 1996, Kookaï rejoint le groupe Vivarte qui possède aussi Naf Naf, André et d'autres marques dans le prêt-à-porter et la chaussure.

A l'image de ses publicités plaçant l'homme au service de la femme, le logo de la marque représente un homme foudroyé dans un triangle orange. Aujourd'hui ce logo a été remplacé par quelque chose de plus simple, Kookaï écrit en lettres majuscules.

* Le style Kookaï

Le style Kookaï est très doux et féminin. La marque adapte les tendances à un style classique en proposant beaucoup de maille, de robes, de petits tops, ... aux couleurs tendres comme le rose, le bleu, le beige, ...

En plus de sa collection femme, Kookaï offre aussi une collection petite fille reprenant les couleurs, les matières et les formes des créations femme.

Le but de Kookaï est de créer du haut de gamme dont les prix restent accessibles. De bonne qualité, les vêtements Kookaï sont intéressants pour les basiques qui peuvent se garder longtemps.

Depuis 2007, Kookaï propose aussi une ligne de sacs à main haut de gamme en cuir.

IV – Le Marketing de Kookaï

Kookaï et le groupe Vivarte adhèrent en 1997 à une charte éthique demandant aux fournisseurs de respecter les droits du travail et les Droits de l'Homme. La marque s'engage aussi dans des actions écologiques ou humanitaires. Ainsi, en 2003, Kookaï participe à l'Opération Frimousses avec l'UNICEF pour laquelle elle crée une poupée de chiffon vendue aux enchères pour financer la vaccination d'enfants. La marque participera aussi à La Grande Braderie de la Mode organisée par AIDES pour lutter contre le sida.

En 2007, Kookaï se lance dans le mécénat cinématographique avec Kookaï films.

Côté marketing, Kookaï est connu depuis ses débuts pour ses publicités provocantes et humoristiques. Le personnage de la Kookaïette est créé en 1987: des lolitas n'hésitant pas à dire haut ce que les filles pensent tout bas.

En 1999, une campagne de pub "Girl Power" est lancée, mettant en scène des hommes miniaturisés traités comme des objets par la femme.

Quelques slogans typiques des publicités Kookaï: "Je suis belle mais je le fais exprès" "Que serait le monde sans la femme?" "Je ne suis pas jolie, je suis pire."

On se souvient de ce spot dans laquelle les hommes sont jetés aux WC

La marque vise les 25/35 ans en utilisant comme fil conducteur la maille et la résille. Tout a été travaillé pour offrir le maximum de valeurs ajoutées : les matières, les coupes, les finitions, ... De plus, Kookaï bénéficie d’une image plutôt haut de gamme et souhaite ouvrir 100 magasins dans les prochaines années en Asie mais aussi en Russie. Aujourd'hui, il existe plus de 400 boutiques Kookaï à travers le monde et la marque est vendue dans plus de 700 points de vente.

Kookaï opte ensuite pour le “chic industriel” avec des meubles en métal et bois, des caisses laquées, des murs bleu pâle ou gris clair et décorés avec des stickers fantaisie, des cintres houssés et des lustres en pampilles. « Chaque boutique garde sa personnalité : murs en pierre, en brique… Les éléments architecturaux préexistants sont conservés. Nous avons même un magasin avec des vitraux anciens » souligne Pauline Boyer- Martin, directrice marketing de Joa Groupe

Ensuite, la marque a lancé un programme de fidélisation avec plus de 200 000 noms inscrits, il s’agit d’une carte offerte à partir de 50euros d’achats qui peut faire bénéficier les clientes de nombreuses réductions. Grâce à l'envoi de six à huit communications par an par le biais de mailings traditionnels, d'e-mails ou de SMS, Kookaï Loves You a aussi permis à l'enseigne de marquer son repositionnement auprès de ses plus fidèles clientes. Un programme qui, pour le moment, est exclusivement français Pour finir, Kookaï dispose d’un site internet où les clientes peuvent acheter des articles qui leurs seront livrés dans les plus brefs délais.